Le yoga et l’hypermobilité : Comment gérer vos articulations ?

Le yoga et l'hypermobilité

le yoga et l’hypermobilité

Certaines personnes dans le monde du yoga sont hypermobiles. Cela signifie qu’elles peuvent bouger leur corps d’une manière que d’autres personnes ne peuvent pas. Mais cela peut avoir un prix. Les personnes atteintes d’hypermobilité doivent faire attention lorsqu’elles pratiquent le yoga, car elles peuvent se blesser plus facilement. Lisez ces conseils pour apprendre à pratiquer le yoga en toute sécurité et en toute conscience.

De nombreux pratiquants de yoga présentent une hypermobilité, c’est-à-dire la capacité de bouger leurs articulations d’une manière inhabituelle pour la plupart des gens.

yoga et hypermobilité

Dans les cours de yoga on nous félicite pour la souplesse

Les photos de personnes réalisant des postures vraiment difficiles peuvent paraître impressionnantes au premier abord, mais souvent ces personnes sont très souples. Cela signifie qu’elles peuvent prendre ces postures très facilement. Si vous trouvez les postures de yoga faciles et que vous pouvez replier vos jambes dans la pose du lotus sans gêne, vous êtes peut-être hypermobile.

Il n’est pas surprenant que les personnes qui font du yoga présentent une hypermobilité. Les gens s’en tiennent généralement à ce qu’ils aiment faire. Si vous êtes à l’aise dans un cours de yoga, vous avez plus de chances de revenir. Les personnes qui ne sont pas à l’aise dans un cours de yoga ne reviendront probablement pas.

Dans les cours de yoga, les gens sont félicités pour leur souplesse. Si vous n’arrivez pas à faire une posture, on vous dit de pratiquer davantage. Mais est-ce vraiment une bonne chose d’être très souple ?

Le prix à payer pour l'extrême flexibilité

yoga souplesse

Les personnes atteintes d’hypermobilité articulaire ont souvent des douleurs dans les muscles. Cela s’explique par le fait qu’elles peuvent bouger beaucoup leurs articulations, mais que les muscles ne peuvent pas suivre. Lorsqu’une personne hypermobile s’étire, ses articulations sont heureuses d’aller beaucoup plus loin que ses muscles. Cela peut souvent leur faciliter la pratique du yoga physique, même si elles sont plus susceptibles de souffrir de blessures qu’une personne aux ischio-jambiers tendus ou aux épaules raides.

Être trop souple est loué dans la communauté moderne qui regorge de médias sociaux. Les personnes qui peuvent effectuer des postures de yoga difficiles sont récompensées par de nombreux likes et followings. Le problème est que les blessures dues au yoga sont de plus en plus fréquentes.

Qu'est-ce qui cause la hypermobilité?

Les neurologues ne comprennent pas encore très bien l’hypermobilité. Ils pensent que cela pourrait être dû à une mutation génétique dans le collagène. Mais ils savent que les personnes atteintes d’hypermobilité sont plus susceptibles de souffrir de fibromyalgie, d’arthrose, de douleurs neuropathiques ou d’engourdissement.

Les personnes atteintes d’hypermobilité ont des vaisseaux sanguins « extensibles », ce qui incite l’organisme à produire davantage d’adrénaline.

L’adrénaline qui est libérée chez les personnes hypermobiles les rend plus susceptibles d’être stressées ou anxieuses. Si cette situation perdure, les glandes surrénales peuvent s’affaiblir, ce qui peut entraîner une fatigue chronique des surrénales. En outre, l’hypermobilité est liée à un risque accru de maladies auto-immunes.

Et le yoga dans tout ça?

yoga souplesse

La question que beaucoup de gens se posent est donc : le yoga aggrave-t-il l’hypermobilité ?

Comme toujours, il est important de faire les choses de la bonne manière. Le yoga pratiqué avec l’intention de ne pas se blesser , avec conscience et sans intentions égocentriques peut être un excellent moyen d’améliorer l’hypermobilité. Cependant, pratiquer le yoga trop rapidement, avec trop d’efforts, et dans le but de ressentir des sensations fortes ou de s’étirer davantage peut être dommageable.

Les conseils pour pratiquer le yoga avec l'hypermobilité

Micro plier les articulations

Si vous pouvez déplier complètement vos coudes et vos genoux, cela ne signifie pas que c’est bon pour votre corps. Vous pouvez éviter de trop étirer les muscles et de provoquer l’usure des articulations en les pliant légèrement.

Utiliser les muscles du core.

Au lieu de vous étaler, essayez de vous rapprocher de votre centre. Cela vous aidera à « serrer » vos articulations et à les rendre plus confortables.

Travailler sur les asymétries et déséquilibres

Certains muscles sont très tendus, tandis que d’autres sont très souples. Cela se produit lorsque le corps essaie de compenser une partie qui est faible. Pour aider votre corps, pratiquez les mouvements ou les postures qui vous sont difficiles. Cela vous aidera à trouver les zones où le corps est tendu et doit être renforcé.

Et, enfin, pratiquez des exercices de respiration, la méditation et le Yoga Nidra pour détendre le système nerveux et rééquilibrer le corps et l’esprit.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email
Print

1 réflexion sur “Le yoga et l’hypermobilité : Comment gérer vos articulations ?”

  1. Ping : Flexions avant dans le yoga: se pencher ou se plier? - Programme Complet Sophroflow par Anastassia Davidova

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.